La poule de Marans

Quelle est l'origine de la poule de Marans ?

Map maransLa poule de Marans est une race originaire de la ville de Marans, dans le Marais de Poitevin, en Charente-Maritime. Elle est issue de 2 croisements :

  • Entre des coqs de combats qui voyageaient sur les bateaux Anglais et les poules des marais poitevin aux alentours du XIIIe siècle : les poules issues de ce croisement pondaient déjà des œufs très colorés ;
  • La couleur de ses œufs a été renforcée par le second croisement avec des poules de race asiatiques les « Langshan » au XIVe siècle.
  • C’est au début du XXe siècle qu’une éleveuse habitant proche de la ville de Marans fournit un travail d’amélioration sur ces poules afin d’obtenir des caractéristiques plus homogènes c’est alors que née en 1930 cette poule Marandaise avec toutes ses caractéristiques actuelles.

Son portrait

Il existe une dizaine de coloris différents : blanc, noir, fauve acajou à queue noire, etc… Cependant la nôtre est de couleur noire avec des reflets cuivré plus ou moins soutenus, allant du cuivré moyen au cuivré rouge sur la tête et le camail (ensemble des plumes garnissant l’arrière et les côtés du cou) ainsi que des plumes sur ses tarses (ses pattes). C’est une poule robuste, rustique et résistante qui pèse entre 2,5 et 3 kg.

Poule MaransLa poule de Marans est une poule mixte : c’est-à-dire, qu’elle est réputée pour avoir une chair savoureuse et fondante, mais également une poule qui pond environ 240 œufs par an avec un calibre pouvant aller jusqu’à 80 grammes voire plus.

C’est une poule qui a son petit caractère : on peut parfois observer de petites bagarres entre-elles. Cependant, elle reste sociable dans l’ensemble, docile et calme, elle s’adapte facilement à son environnement.

Pourquoi « la poule aux œufs d’or » ?

Elle est surnommée comme ceci du fait de la couleur de la coquille de ses œufs, qui est plus ou moins marron acajou à chocolat, certains l’appellent même « la poule aux œufs chocolat ». Cette couleur provient de l’imprégnation d’un liquide colorant la coquille de l’œuf. Ce liquide est fourni par le tissu spongieux de l’oviducte (par une protéine, la protoporphyrine). Ce liquide est déposé 10 cm avant la fin de la ponte sur la coquille de l’œuf, mais pas teinté dans la masse, la couleur de l‘œuf peut ne pas être uniforme : il peut y avoir soit des pointillés, soit des tâches plus foncées. Aussitôt après la ponte, la couche de mucus recouvrant l’œuf sèche rapidement et la coquille garde la couleur. Cependant, l’œuf tout juste pondu est encore humide, on peut altérer du doigt tout ou partie de cette pellicule colorante.

Ce liquide présent en grande quantité au début de la ponte, se raréfie au fur et à mesure de la vie de la poule.

Ses œufs

œufs Marans

La couche de mucus de l’ordre d’1 mm d’épaisseur déposée sur l’œuf permet de mieux le protéger des bactéries et de ce fait apporte une meilleure et plus longue conservation des œufs. La coquille de l’œuf est également plus solide que celui des poules classiques.

Plus d’informations sur la page : L'œuf de Marans

Nos poules de Marans

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Congés annuels